Les conseils indispensables pour bien choisir son CRM

L’utilité d’un Customer Relationship Management (CRM) pour une entreprise n’est plus à démontrer, de nos jours. Ses nombreux avantages suscitent un engouement tel que toutes les entreprises veulent se procurer cette solution personnalisée. Vous aussi, vous avez décidé de vous mettre à la page, afin d’optimiser votre relation avec vos clients. C’est une excellente décision ! Mais savez-vous exactement comment vous y prendre ? Connaissez-vous les critères à considérer ? Vite, découvrez-les dans cet article.

Formuler clairement les besoins et objectifs de l’entreprise

Choisir un logiciel CRM, c’est comme recruter un employé. Une telle décision doit s’appuyer sur les besoins et attentes de l’entreprise. Ainsi, vous parviendrez à dénicher la pièce rare qui boostera vos rendements. Notez que le logiciel CRM doit être utile à votre stratégie, pas l’inverse.

Alors, formulez vos besoins dans un cahier de charges. Demandez-vous, par exemple, pourquoi vous souhaitez mettre en place un CRM et à quelles fins ce dernier sera utilisé. Interrogez-vous sur la façon dont vous souhaitez améliorer votre relation avec les clients, et les objectifs à atteindre pour y parvenir.

De telles questions exprimeront mieux vos besoins et les fonctionnalités que votre CRM devra avoir pour les satisfaire. Le CRM avec le plus de fonctionnalités n’est pas forcément le meilleur. Tournez-vous plutôt vers celui qui dispose d’options dont vous avez besoin.

logiciel de gestion de la relation client

Apprécier les offres disponibles sur le marché

De nos jours, ce ne sont pas les solutions CRM qui manquent ! Et face à cette pléthore de logiciels, il est difficile de faire un choix. À ce niveau, vous devez analyser le marché et comparer les différentes offres qui vous sont proposées. Généralement, on distingue deux sortes de CRM:

Les logiciels externalisés et accessibles en ligne

Toutes vos données sont stockées dans un cloud auquel vous pouvez accéder via un login et un mot de passe. Cette solution a l’avantage d’être accessible à tout moment avec une connexion internet. Elle ne requiert aucune installation et ne vous coûte qu’un forfait mensuel.

Les logiciels internalisés à installer en entreprise

La différence est nette, avec la première catégorie. Ici, les données sont conservées sur des serveurs ou disques durs, ce qui rend le logiciel accessible même hors-ligne. Toutefois, l’usage est subordonné au paiement de la licence. Heureusement, l’entreprise peut très vite amortir cet investissement.




Opter pour un logiciel qui peut être adopté par ses utilisateurs

Votre entreprise n’a aucun intérêt à exploiter une solution qui n’est pas adoptée par l’ensemble des collaborateurs. Intégrer un CRM dans votre organisation va modifier certaines pratiques bien ancrées. Ce détail est à prendre en compte, pour s’assurer que le CRM fait l’unanimité.

L’idéal, c’est d’inviter les services opérationnels de l’entreprise à participer au choix du logiciel en exprimant leurs besoins réels. De plus, préférez un modèle offrant une interface simple et accueillante. Plus l’ergonomie est accessible et intuitive, mieux le logiciel sera adopté.




Et pourquoi pas un CRM associé à des applications tierces ?

La connectivité est le dernier critère de sélection d’un logiciel CRM. Mais il n’est pas des moindres. Votre outil devrait être en phase avec l’environnement technologique de l’entreprise pour un usage plus optimal. Il doit s’étendre au réseau d’informations et aux différents outils digitaux.

Par exemple, optez pour un modèle compatible avec les applications d’emailing comme Gmail ou MailChimp. Vous pouvez aussi faire une liste des différentes applications de votre entreprise, puis l’utiliser pour chercher le logiciel qu’il vous faudra. Ce sera bien plus simple !

Pour vous faciliter la tâche, notre équipe met à votre disposition une variété de solutions de gestion CRM, parfaitement adaptées à vos besoins. Pratique et efficace, le système de Simple CRM est le levier qui élève votre entreprise vers une meilleure croissance.


En savoir plus côté pratique: