Les grands vendeurs ont leur petit secret et le voici !

Avoir des astuces et secrets de vente est l’habitude des grands vendeurs. Dans cet article (re) découvrez 3 techniques infaillibles pour toujours conclue vos ventes le sourire aux lèvres. Si vous êtes un utilisateur d’une solution CRM, ces techniques vous seront utiles pour optimiser vos processus de vente.

L’écoute active

Dans le monde de la vente, on dit qu’un vendeur à deux oreilles et une bouche, car il doit plus écouter et moins parler. En effet, il est fréquent de rater des ventes par simple manque d’écoute active. Il est important d’accorder de l’attention à ce qu’expriment vos prospects avant de leur proposer une solution pertinente. Il ne s’agit donc pas vraiment d’une technique de vente, mais plutôt d’une qualité essentielle au bon déroulement de la vente. En pratiquant l’écoute active, vous pourrez aisément améliorer votre taux de conversion et perdre moins de ressources dans la prospection.

Top 3 des meilleurs techniques de vente de 2022


Votre temps est plus que précieux

Simple CRM: le premier CRM IA construit pour vous faire gagner du temps Quel est le meilleur logiciel CRM ?

Auto saisie des adresses et
géolocalisation

Les adresses s'écrivent d'elles mêmes
et la géolocalisation calcule vos trajets
et évite les embouteillages.


Génération automatique
des e-mails

Vos e-mails s'écrivent
automatiquement, directement dans
Outlook, Gmail, Thunderbird...



Rédaction automatique
des documents

Word, Excel ou Power Point rédigent en
un clic vos contrats et autres
documents




Rapports intélligents
faciles à utiliser

BI, Small et Big Data Mining, Reporting:
le tout sans aucune connaissance
technique.


Détection de clients
automatiques par une IA

Une IA capable de détecter des clients
potentiels, qu'elle propose directement
à vos commerciaux.



Reconnaissance et
aide vocale

Vous parlez :Simple CRM écrit.
Vous lui donnez des ordres:
Simple CRM exécute.


L’argumentaire de vente (CAB)

Lorsqu’un prospect vous contacte pour des informations sur votre offre, sachez qu’il a aussi contacté vos concurrents (dans la majorité des cas). Comment faites-vous donc pour vous démarquer ? Un levier sur lequel vous pouvez jouer est l’argumentaire de vente basé sur le modèle CAB : Caractéristique, Avantage et Bénéfice. De manière générale, les avantages et les bénéfices intéressent plus le prospect. Néanmoins, celui-ci a besoin des caractéristiques (s’il les comprend) pour une appréciation d’un point de vue technique.

  • Caractéristique : Il s’agit de tout ce qui définit votre offre et permet de la comprendre.
  • Avantage : Qu’est-ce qui différencie votre offre de la concurrence ? Ici, une caractéristique correspond nécessairement à un avantage.
  • Bénéfice : Que tire le prospect de l’utilisation de votre produit ou service ?

Méthode AIDA

Le modèle AIDA est très rependu dans le milieu marketing. Il rappelle les différentes phases par lesquelles passe le prospect jusqu’à l’action : achat, abonnement, inscription, etc.

Attention

Comme l’indique le mot, il s’agit d’attirer l’attention de l’internaute. L’ensemble de vos contenus digitaux doivent être conçus de sorte à séduire votre public cible : visuels, titres accrocheurs, call-to-action optimisé, contenu qualitatif avec une réelle valeur ajoutée, etc. Il est important de noter que lors d’un rendez-vous avec un prospect, cette phase (Attention) est déjà passée, car c’est supposé que vous avez déjà son attention.


Intérêt

L’intérêt est une phase pendant laquelle vous devriez montrer et faire valoir les bénéfices de votre produit à votre prospect. En effet, cette étape consiste à montrer au prospect que vous avez la solution à son problème. Une fois qu’il aura compris cela, vous avez le champ libre pour provoquer le désir.

Désir

Ici, il est question de proposer une offre intéressante sans fausse promesse. Le but est de faire rêver le prospect et de lui permettre de se projeter dans l’utilisation ou la consommation de votre produit. Le désir ainsi provoqué le poussera à l’action.

Action

C’est le stade final où vous devez inviter vos prospects à une action. Ils sont en effet déjà convaincus de votre offre et n’attendent qu’une invitation à l’action de votre part. Cette invitation à l’action varie en fonction de l’objectif à atteindre : achat, newsletter, téléchargement d’un fichier, demande de devis, etc.


En savoir plus côté pratique: